1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

La discrète augmentation du camarade président

auzou2018

C’est par un modeste entrefilet, dans le journal Sud-Ouest, que j’ai appris que les indemnités de fonction du président du Grand Périgueux passaient, à l’unanimité, de 3 135,23 euros à 3 870,65 euros… soit une augmentation de + 23 %.

Lire la suite...

Macronie 2020 ou le temps des incertitudes

MACRONIE 00Après la démission, de leur référente départementale Lydie Gardette, puis celles de Jennyfer Gomez et Bruno Cozanet animateurs sur Périgueux, tous trois pour de diplomatiques raisons personnelles, Les Marcheurs Périgordins se cherchent un avenir et une autonomie sans lesquels les enjeux des municipales risquent de les voir fondre comme neige au soleil.

 

Lire la suite...

Le nouveau voyage du condottiere

BOULOGNE5Parrain, Capitaine Fracasse ou Cyrano, Daniel Boulogne a mis en scène sa vie donnant un spectacle fantastique, entre comédie et tragique, façon italienne. L’entreprenant bateleur a construit un empire de sociétés dans le bâtiment au coeur des Trente Glorieuses avant de retrouver le Périgord aux premières marches du XXIe siècle.

Lire la suite...

L’union des centres : entre le marteau et l’enclume ?

DSC 7173En s’affichant ensemble, l’UDI et le Modem de Dordogne présentent une offre qui pourrait répondre à la débâcle du Parti socialiste et de Les Républicains. Après un demi siècle d’effacement de l’échiquier politique, les centristes Périgordins sortent de leur « cabine téléphonique ». Un coup de clairon qui annonce une belle charge de cavalerie. Celle-ci signera-t-elle la victoire d’Eylau ou le sacrifice des cuirassiers de Reichshoffen ?

Lire la suite...

Frédéric Delmarès : de la colère au droit de réponse

ob 0cf4df img 2401Notre dernière Gazouillade sur les rudes relations entre la presse et les élus locaux a entraîné un droit de réponse sur notre confrère L'Echo Dordogne  a inséré dans ses colonnes. Par souci d'objectivité et d'honnêteté pour les internautes nous reproduisons l'intégralité. A la prochaine exclusion.

Lire la suite...

Les gazouilladesde Pascal Serre

Salon du Livre gourmand : maladresse ou mépris ?

Affiche2018Le superbe catalogue du dernier Salon du livre gourmand démontre parfaitement combien il y a les vedettes de la grande littérature nécessairement parisienne et les supplétifs de la littérature rurale. Alors que les « médiatiques » bénéficient d’une belle présentation, les auteurs Périgordins sont mentionnés à la page 180, dernière page, ridicule enclos intitulé : «  éditions à compte d’auteur ».  

Lire la suite...

Mes bonnes adresses

AGEMA

IMPRIMERIE-FANLAC