1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

La discrète augmentation du camarade président

L’information lue et relue tant ma surprise était grande, j’ai revisité ma feuille d’imposition qui, fort heureusement, ne présente pas la même hausse. Mais, quand même, dans une période où les collectivités territoriales sont vent debout face aux baisses de dotations et se plaignent de voir leur finances s’amenuiser, cherchant auprès du faible citoyen les moyens de réduire leur déficit, j’étais tout étourdi.

Loin de moi l’idée de mettre en cause la justification de cette hausse autant que l’honnêteté du bénéficiaire ; j’ai quand même eu du mal à évacuer un sentiment de colère plus ou moins justifié. Chacun s’accorde pour des raisons diverses et parfois confuses à reconnaître la bonne gestion de cette collectivité qu’est le Grand Périgueux.

Je sais tout autant qu’une partie de cette indemnité est reversée par le bénéficiaire à son parti politique. Pourquoi pas, c’est une règle.

Mais quand même, je reste devant mon écuelle en partie vidée par les taxes avec un sentiment de malaise, et de hold-up légal il va de soi. Je ne sais si c’est une erreur ou une faute, en tous les cas, le fait est le témoignage d’une certaine légèreté dans ces temps de diète des citoyens.

Et puis, cette belle unanimité sent la courtisanerie et même la collusion d’intérêts entre élites déconnectées des petites gens dont je suis.

Il y a là de quoi entretenir un populisme rampant qui nuit gravement à la démocratie. Je ne succomberait pas à la facilité. Cette démocratie qui me permet de dire mon indignation, même si l’effet sur les comptes de la collectivité est insignifiant. C’est une question de morale que je me pose avec, je le sais, l’impuissance du plébéien, voir l’incompréhension et même la vindicte du magistère concernée par ma diatribe.

Tout ceci n’est pas nouveau, encore moins unique.

Je me suis plongé dans le maître « Kong », ce bon Confucius, où j’ai relevé ceci : "Un homme de bien est celui qui ne prêche pas ce qu'il faut faire tant qu'il n'a pas fait ce qu'il prône." 

Ainsi, savoir se gouverner soi-même est un impératif pour bien gouverner les autres, dit Confucius. Le souverain, doit doncse montrer exemplaire sans jamais se lasser et travailler à "être digne d'être connu". Il sera vigilant au quotidien sur trois choses. La première est son attitude, "exempte d'emportement et d'arrogance". La seconde est son expression, "qui reflétera la bonne foi". La troisième est son langage, "exempt de vulgarité". Il sera ainsi naturellement suivi et respecté.

Je laisse à la sagacité du camarade président ceci : l’homme de pouvoir doit accepter de se remettre en cause ; Maître « Kong » rajoute : "A l'image de celui qui taille et polit les pierres précieuses, perfectionnez-vous vous-même."

Texte et photo : Pascal SERRE


 

 

 

Ajouter un Commentaire

Charte des commentaires de lespritperigord.fr

lespritperigord.fr vous ouvre ses pages pour échanger avec la rédaction et les membres de sa communauté. C’est un espace de réaction, de discussion, d'information ouvert aux internautes inscrits. Les intervenants doivent donc répondre aux principes élémentaires du débat :

lespritperigord.fr est seul juge des messages qu’il met en ligne, ou non – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessous. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant les adresses de contact du site, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

Gardez à l’esprit qu’une attitude posée, polie et respectueuse envers les autres intervenants est toujours préférable pour un échange d’idées.

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n’y ont pas leur place.

Tout contenu contraire à la loi est proscrit : par exemple, l’incitation à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation tout comme la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats. Par ailleurs, les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

Les propos discriminatoires, sous toutes les formes, sont proscrits.

Évitez-le hors-sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations : ils n’apportent rien et peuvent induire en erreur.

Les plaisanteries de mauvais goût et les comparaisons douteuses sont souvent blessantes ou insultantes. Merci de les éviter.

Pour être compris de tous, rédigez des messages lisibles et compréhensibles : pas de langage SMS, de commentaires en majuscules ou en langue étrangère sauf exception.

La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam, n’est pas la bienvenue.

La publicité est également interdite sur lespritperigord.fr. Ne soumettez pas de liens commerciaux.

Il n'est intéressant de proposer aux autres lecteurs des liens que si un commentaire explicite leur contenu. Un lien seul est stérile et peut être assimilé à du spam.

Vous vous engagez à respecter les droits des tiers pour les textes et les images que vous soumettez. Avant de publier un contenu, posez-vous la question: "Ai-je les droits nécessaires pour le proposer ?"

Vous pouvez ne pas être d'accord avec un article de lespritperigord.fr. Expliquez ce qui motive votre commentaire, sans vous montrer agressif. La critique constructive oui ; les insultes non.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, ne lui répondez pas. Utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat. De plus, si le commentaire auquel vous répondez a été modéré, le vôtre peut devenir sans objet et être modéré à son tour.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de lespritperigord.fr moderation@lespritperigord.fr

Toute attitude contrevenant à cette charte peut être passible de bannissement du site.

Vous pouvez poser des questions aux journalistes de la rédaction dans les commentaires. Dans la mesure du possible, la rédaction répond aux interrogations des internautes de lespritperigord.fr

Enfin, souvenez-vous que vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de lespritperigord.fr se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat. Nous sommes seuls juges des messages que nous mettons en ligne ou non.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les gazouilladesde Pascal Serre

L’òme politica et le Lébérou

Elections le vote blanc bientot reconnuEn Périgord, depuis des lustres, la politique est une grande cause tribale. Tout y relève d’une science exacte, que pour les indigènes. Pourtant, quitte à explorer les dessous d’un iceberg, sans oublier les ours faussement gentils et les pingouins faussement méchants, la cartographie polaire restant étrangère au réchauffement climatique, risquant de disparaître version expédition Franklin, l’estrangier ne pourra que s’approcher de la calotte glacière ou de la… terre de feu.

Lire la suite...

Mes bonnes adresses

AGEMA

IMPRIMERIE-FANLAC